7 mai 2014

Point d'exclamation : comme si un logiciel (libre ou pas) fonctionnait en autarcie !


Lu sur le Web :


Parmi les points négatifs d'un logiciel libre 

« Des ressources humaines et financières sont tout de même requises et doivent être prévues »

Michel Roberge

5 commentaires:

Sophie Roy a dit...

Ce n'est malheureusement pas tout le monde qui s'y connaisse en gestion de logiciel libre. Le commun des mortels (incluant des gestionnaire aussi) peut être ignorant du fonctionnement d'un logiciel libre, y compris qu'il y a des coûts reliés.

Sophie Roy a dit...

Ce n'est malheureusement pas tout le monde qui s'y connaisse en logiciel libre. Je dirais même que le commun des mortels (qui comprend aussi des gestionnaires) ne savent pas nécessairement comment fonctionne la gestion d'un logiciel libre, et encore moins, qu'il y a des coûts reliés à son exploitation.
De plus, M. Roberge, il serait intéressant, par honnêteté intellectuel, que vous citiez votre source au complet ou minimum le lien URL.

Michel Roberge
Expert en gouvernance documentaire
a dit...

Merci Madame Roy pour votre commentaire. Si vous y tenez vraiment, vous n'avez qu'à taper cette citation dans Google. Ce n'est pas qui écrit qui m'importe, c'est ce qu'on écrit.

J'ai mentionné cette phrase parce que j'entends trop souvent cette affirmation. De toute manière, le choix d'une solution logicielle repose sur un ensemble de critères qui n'excluent pas les coûts de son intégration et les frais pour des développements sur demande de fonctionnalités de base qui devraient généralement être présentes dans l'application, qu'elle soit libre ou propriétaire.

Soit dit en passant, personnellement, avec l'expérience, je n'ai aucune préférence. Les besoins et l'environnement technologique priment. Et le plus important, dans tous les cas : la formation, l'accompagnement et le soutien des utilisateurs des documents.

Je me répète souvent : c'est un leitmotiv et un gage de succès du déploiement d'un système de gestion des documents d'activité et de sa maintenance.

Sophie Roy a dit...

Merci pour les précisions, je comprends mieux ce que vous vouliez exprimer par votre billet.

Sophie Roy a dit...

Merci pour les précisions, je comprends mieux ce que vous vouliez exprimer par votre billet.