16 janv. 2014

Dernière heure - Les conséquences de la perte des documents d’activité dans un incendie

Drôle de coïncidence, compte tenu que le billet 856 avait été rédigé il y a quelques jours.

Entrevue intéressante ce matin à la première chaîne de Radio-Canada. La question de l’animateur au propriétaire d’un commerce de fourrures détruit par un incendie au cours de la nuit : vous avez tout perdu; qu’en est-il des registres de l’entreprise ? Réponse : les registres n’étaient pas à jour mais on constate qu’on aurait dû prévoir les conserver à l’extérieur de l’entreprise.

Conclusion : même pour une petite entreprise, une politique de gestion de ses documents d’activité et une mise en application rigoureuse des mesures qui en découlent pour assurer la sécurité documentaire de l’organisation s’impose, particulièrement pour les documents essentiels à la reprise des activités après un sinistre.

Cette entreprise familiale redémarrera-t-elle ? Le propriétaire a soulevé des doutes en fin d’entrevue.

Michel Roberge

3 commentaires:

Philippe Goupil a dit...

Il existe au Québec une solution de Gestion électronique du registre de compagnie qui apporte Sécurité, disponibilité et gains de temps et de coûts. Cette solution est reconnue par le barreau du Québec.
http://www.lawfice.com/fr/produits-lawfice/lawfice-entreprise

Michel Roberge
Expert en gouvernance documentaire
a dit...

Je crois que lorsqu'ils parlaient de registres, il faisaient référence à l'ensemble des documents d'activité de l'entreprise.

Philippe Goupil a dit...

En fait, de ce que je sais, Lawfice gère les échanges de tous les documents administratifs entre les partenaires (avocats / comptables par exemple ) et autres détenteurs, dans un contexte sécuritaire de circulation et probatoire de stockage.