9 oct. 2008

19 - GID ou GÉD?

Je considère que la GÉD (Gestion Électronique des Documents) ou la GÉIDE (Gestion Électronique de l'Information et des Documents d'Entreprise - en Europe) est une des composantes d'un système de Gestion Intégrée des Documents (GID).

Celle-ci, la GID, est centrée sur les processus (le comment faire) et l'intégration des systèmes administratifs requis (politique de gestion GID, schéma de classification, calendrier de conservation, normes et procédures...) et des solutions technologiques.

Quant à la GÉD, une appellation plus moderne du concept d'archivage électronique, elle s'intéresse davantage à l'aspect purement technologique de la chose. L'équation GÉD et logiciel de GÉD est rapidement établie. En fait, la GÉD a pour objectif la Gestion des Documents Électroniques. On devrait d'ailleurs parler de GDÉ.

Quant à la GID, son champ d'action est beaucoup plus vaste : elle intègre la gestion des documents utiles à des fins administratives, la gestion des documents d'archives à conservation permanente et la gestion de la documentation de référence, quels que soient la forme et le format (texte, image, son) ou le support de conservation de l’information (papier, microforme, support magnétique, cédérom, dévédé…).
Michel Roberge

2 commentaires:

Anonyme a dit...

Dans les entreprises, on parle plus de l'amélioration continue. Celle ci se développe alors par l'utilisation de Progiciels de Gestion des Processus adapté par l'entreprise selon des cycles prédéfinis "Workflows". La gestion documentaire est intégrée à ces cycles. Donc l'objectif est de favoriser la séquence des communications entre les intervenants dans une philosophie "Lean Manufacturing". Les données recueillies sont des documents, des fichiers de modélisations 3d, des programmes (qui seront intégrés à des puces pour leurs fonctionnements), des signatures numériques pour les approbations, des pièces virtuelles. Dans ce contexte, je préfère parler de Gestion Intégrée des Documents. Selon moi GÉD est dépassé, puisque l'on ne gère plus les documents seulement pour les retrouver...

Marlène Boutet
Technicienne en documentation

Michel Roberge a dit...

Tout à fait d'accord avec vous quand vous affirmez que la GÉD est dépassée. D'ailleurs, les futures applications logicielles de GID devront tenir compte de cette réalité que vous décrivez centrée sur la gestion des processus et aussi sur l'exploitation des contenus hybrides (analogiques et numériques), la catégorisation automatisée des documents numériques et la constitution automatisée de dossiers virtuels, l'authentification des documents numériques (signature électronique)...